Environnement socio-économique

La ZAC du petit verger est venue agrandir en 2002
La zone commerciale de la Carbonnière ouverte en 1988

(maire : Jean-Marie Peloux – première décision de la municipalité pour une ZAC en 1977).

Cet espace d’activités a aussi permis l’installation de professions médicales et para médicales qui ont complété les services offerts à la population du village. Certes, on a vu le centre historique se vider de ses commerces de proximité mais il reste cependant un coiffeur, la boulangerie, le café L’afficion, et le restaurant La Terrasse.

On trouve ainsi aux portes
et dans le village de nombreux commerces :

3 supermarchés, 4 garages ou carrosseries, station-service et fioul, contrôle auto,
un magasin de réparation et vente informatique, bricolage, opticiens mutualistes,
vétérinaire, photographe, pressing, bijouterie, magasin de produits et entretien piscines,
2 couturières et décoration d’intérieur, chauffagistes, boucheries, coiffeurs, ongleries, instituts de beauté, esthéticiennes et espaces bien-être, gymnastique et danses, bureau de tabac et presse, un fleuriste pépiniériste, un artiste-verrier, auto-écoles, des banques et assurances (Banque Postale, Crédit agricole, Groupama, Banque Populaire du Sud, Allianz), un deuxième restaurant (l’Entracte), un traiteur et un caviste, un lavage-auto et un bureau de poste.

Médecins, dentistes, kinés et ostéopathes, pédicures, sage-femme, psychologue, une pharmacie, un centre de radiologie, un laboratoire d’analyses médicales, des infirmiers, un audio prothésiste, ambulances et taxis, un cabinet d’avocat, etc.
Entreprises du bâtiment et artisans divers dans tous les domaines, électricité, plomberie, étanchéité, isolation, carrelage, couvertures, etc., ébénisterie, une usine d’aluminium, un bureau d’études.

Un gîte d’étapes, un karting, un stand ball-trap, etc.

Print Friendly, PDF & Email